GSEFQ
2, avenue Léon Blum
29000 Quimper
contact@footaquimper.org
Tél. : 06 35 39 39 24
 
123-Soleil  Affiche Mondial Pupilles 2013 

Le foot quimpérois sur tous les terrains

Le Groupement sportif et éducatif du foot quimpérois a été créé en 2009 pour embaucher deux éducateurs sportifs. Aujourd'hui, le défi est toujours le même: pérenniser ces postes.

D’ici quelques semaines, un des deux éducateurs du Groupement sportif et éducatif du football quimpérois devrait dispenser des cours de sport aux jeunes en insertion de l’Ibep. Une rentrée financière modeste mais néanmoins appréciable. Cette association doit en effet se démener pour parvenir à équilibrer son budget de 150 000 euros.

Elle a été créée en 2004 pour embaucher deux éducateurs sportifs et les mettre à dispositif de quatre clubs de foot d’alors: Ergué-Armel, Penhars, Quimper Cornouaille football club et l’Etoile sportive de Kerfeunteun.

Depuis quatre ans, les deux derniers n’en forment plus qu’un: le Quimper Kerfeunteun football club.

Atout sport, TAP, futsal…

À l’origine, chaque club s’engageait à verser 6 000 euros au groupement et la mairie abondait à hauteur de 16 000 euros. Gilbert Macrez, LE président depuis 2013, explique : « La fusion de deux clubs a diminué les rentrées d’argent. Si on veut pérenniser ces deux postes et les animations proposées, il faut trouver d’autres financements. »

 

On est sorti du foot pur. C’est devenu une nécessité. 

Au fil des années, le Groupement a multiplié les propositions :

  • stage de foot
  • stage sport nature à toutes les vacances scolaires
  • dispositif Atout sport
  • interventions en TAP
  • nouvelle école de futsal pour les petits…

Gilbert Macrez commente : « On est sorti du foot pur. C’est devenu une nécessité. »

 

«Comment peut-on autrement, faire remonter le foot quimpérois? Il faut travailler à la base, avec les petits pour espérer avoir, demain, de très bons joueurs. Ca prendra du temps, c’est sûr»

 

L’année dernière, le groupement a fait appel au Dispositif local d’accompagnement. « L’objectif était de faire une sorte d’audit pour voir où on en était. On a aussi un problème de lisibilité auprès des collectivités qui ont parfois du mal à comprendre notre rôle et celui des clubs. Et puis, ce n’est pas toujours simple avec nos clubs », convient Gilbert Macrez.

Travail sur le long terme

Chaque saison, la pertinence du groupement se pose à demi-mot.

Gilbert Macrez croit, lui, dur comme fer à l’importance de son association et de ses deux éducateurs. « Comment peut-on autrement, faire remonter le foot quimpérois? Il faut travailler à la base, avec les petits pour espérer avoir, demain, de très bons joueurs. Cela prendra du temps, c’est sûr », juge-t-il.

Le groupement a aussi une autre vertu: fédérer les clubs. Joueurs, parents, bénévoles donnent souvent un coup de main à l’occasion du Mondial pupilles féminin et du Tournoi d’hiver (le 14 février prochain) organisés par le Groupement.

Auteur : Adèle Le Berre - Côté Quimper
Conception du site Web Expert Office 2012 - Pool development